L'Ecole moyenne de l'Etat de Flobecq Agrandir
DELHAYE Jean-Pierre

Né à Mouscron, le 22 mai 1944. Licencié-Agrégé en Philosophie et Lettres (Histoire) de l'université de Liège (1968). Coopérant au Congo (1969-1972), professeur d'histoire dans l'enseignement secondaire (1972-1991), proviseur à l'athénée Jules Bara de Tournai (1991-2004). Président du Cercle Culturel des Collines et de la Commission du Patrimoine de Flobecq, membre du conseil d'administration du Cercle d'Histoire d'Ath, il a publié de nombreux articles dans des revues d'histoire régionale et des notices biographiques dans la Nouvelle Biographie Nationale et l'Encyclopédie du Mouvement wallon. Il a écrit des scénarios pour des spectacles de rue comme " 1918, la route du Casino " (2007) et " 1797, Sandou, la descente aux enfers " (2013) (en collaboration avec Anita Goeffers).

L'Ecole moyenne de l'Etat de Flobecq

L’histoire de l’École moyenne de l’État de Flobecq (1881-1996) est exemplative de la démocratisation de l’enseignement en Belgique, aux 19ème et 20ème siècles.
La loi Rogier du 1er juin 1850 créait dix athénées et cinquante écoles moyennes (secondaire inférieur). Dans un climat de guerre scolaire, la loi Van Humbeeck du 11 juin 1881 portait le nombre des athénées à 25 (l’athénée d’Ath) et à 100, le nombre des écoles moyennes pour garçons (l’École moyenne de Flobecq).
La nouvelle École moyenne de Flobecq ouvre ses portes, en application de l’arrêté royal du 26 septembre 1881. Elle compte 69 élèves présents dans les classes, lors de l’ouverture. Elle en comptera plus de 700, au début des années 1960. Le premier directeur, en fonction jusqu’en 1910, est un Flobecquois Louis Lepoivre (1850-1927). A diverses époques, l’école disposait d’un internat. Jusqu’au moment de l’application des lois linguistiques de 1962-1963, de nombreux élèves originaires de Flandre fréquentaient l’internat et l’école pour y perfectionner leur connaissance de la langue de Molière.
Après la secondaire guerre mondiale, une nouvelle période d’expansion est amorcée sous la direction éclairée d’Alfred Frisque (1900-1955). Une École moyenne des filles est inaugurée, en 1948. Vingt ans plus tard, en 1968, les deux établissements sont fusionnés en une École moyenne mixte de l’État.
Nous vous invitons à découvrir la saga passionnante de cette école fréquentée pendant plus d’un siècle par les habitants du Pays des Collines. 

Catalogue

152

410.00 grammes

05/08/2018

703682

15,00 €

Powered By ImustBe Verviers