Poupée folle de mon enfance Agrandir
SCULIER Joëlle

Poupée folle de mon enfance

(Préface de Julos Beaucarne). Elle est enfant, elle est silence, elle est jouet... elle est femme. Ses gardes de l’esprit s’appellent : «psychiatres, asiles, murs blancs...» Elle voit clairement ce qu’elle veut dire car ses paroles s’inscrivent devant ses yeux. C’est nous qui nous y perdons, qui nous y noyons, on supporte mal alors on hurle : «Non, je n’ai jamais agi comme ça !» ...La lame de la guillotine s’est affaisée sur notre esprit ! Monologue.

Poésie

64

90.00 grammes

01/01/1987

9782870950432

9,95 €

Powered By ImustBe Verviers