La double délivrance Agrandir
RAPAILLE Maxime/Stéphane

Ecrivain belge d'expression française, Maxime Rapaille est né à Liège en 1926. Docteur en droit sans l'avoir jamais pratiqué, il commence à écrire régulièrement à dix-sept ans, mais attend d'en avoir vingt-cinq pour publier son premier roman. Cette même année 1951, il inaugure une série d'emplois qui en feront successivement un journaliste, le secrétaire d'un théâtre, un chef de service dans une librairie et enfin le chargé des relations extérieures et le rédacteur en chef du journal d'entreprise d'une compagnie d'assurances. En 1981, il quitte la Belgique et s'installe à Paris, pour se consacrer totalement à la littérature. Marié, deux fils.

La double délivrance

Henri : … Irréprochable pendant les heures de bureau, il passait ensuite d’un café à l’autre et buvait jusqu’à ce que la brume née d'une multitude de verres recouvrit son frère et son chagrin… Lydie : … «A-t-on idée de porter un prénom pareil ?» s’exclamait-elle déjà, quand elle était gosse. Celui de Mélusine la faisait rêver. Avec une mère qui s’appelle Zoé, il ne fallait pas demander l’impossible… Joachim : … Joachim grandit entre les corrections, les insultes, les réprimandes et les punitions. Du savon ou de la claque paternels, ses condisciples disaient : « Ça fait plus de peur que de mal. » Joachim avait peur, avait mal et, contrairement à eux, ne parlait pas haut, ne riait guère et ne chantait jamais… Brigitte : … A la place d’emmailloter des poupées ou de sauter à la corde – ce qu’elle faisait aussi, à l’occasion –, Brigitte commença son apprentissage de la séduction…

Romans

120

156.00 grammes

01/10/1999

9782870952269

12,95 €

Powered By ImustBe Verviers